Avez-vous déjà visité tous les sites d’Andasibe?

Avez-vous déjà visité tous les sites d’Andasibe?

Andasibe demeure l’un des sites touristiques les plus visités à Madagascar. Il s’agit même du premier site que la plupart des agences de voyage proposent aux touristes avant d’entamer les autres circuits de la Grande île. Dès qu’on parle d’Andasibe, l’on pense immédiatement et uniquement au Parc National du même nom, occultant l’existence de nombreux autres sites d’attraction dans cette zone que je vous invite à découvrir dans ce billet.

Le Parc National Andasibe Mantadia

Le Parc National de Mantadia qui est géré par MNP depuis 1989 couvre une superficie de plus de 15000 ha. Plusieurs circuits sont proposés au sein du PNAM mais le plus important étant le circuit Tsakoka qui porte le nom d’un oiseau terrestre endémique à Madagascar : le «tsakoka» ou Atelornis pittoides. Ce circuit permet entre autres d’observer des amphibiens, des oiseaux comme le Coua bleu, des lémuriens comme le Simpona et le Varikanda. De même, de nombreuses variétés de plantes dominent le circuit comme le Palmier endémique (Ravenea madagascariensis).

100_0997.jpg

Un autre circuit passe dans une zone à bambous où vivent des lémuriens crépusculaires tributaires de ce type de végétation et débouche sur une chute d’eau à la base de laquelle s’est créée une piscine naturelle plus ou moins profonde à certains endroits.

100_0967.jpg

Un autre itinéraire mène vers une chute sacrée, et le long duquel on peut rencontrer des Indri indri. Des orchidées comme Eulophiella elisabethea s’y rencontrent également. Une grotte se trouvant en dessous d’un grand rocher sert de lieu de purification ou de bain pour les gens possédés par le «tromba».

La Réserve Spéciale d’Indri 

La RSI appelée également Réserve Spéciale d’Analamazaotra d’une étendue de l’ordre de 800 ha est un autre site destiné spécialement aux activités écotouristiques à Andasibe et celui le plus fréquenté par les touristes. Gérée également par MNP, la Réserve est formée par une forêt dense humide typique de l’Est de Madagascar. Outre le fameux Indri indri, qui n’est autre que le plus grand des lémuriens malgaches et à qui la Réserve doit d’ailleurs son nom, ce site est surtout connu comme étant l’habitat de trois autres espèces de Primates diurnes et quatre nocturnes.

Indri.JPG

Cette Réserve se singularise également par la présence de deux lacs dits respectivement lac rouge et lac vert. Des sentiers ont été spécifiquement aménagés pour l’observation de la grande richesse en biodiversité de cette Réserve, y compris une piste destinée à la classe verte. Certains circuits mènent vers des points de vue dont un d’entre eux permet d’avoir une vue panoramique sur l’ensemble de la station forestière d’Analamazaotra.

La Station forestière d’Analamazaotra

La Station occupe une superficie de 710 ha dont 300 ha de forêt primaire et 410 ha constituée de zone de reboisement d’Eucalyptus et des formations végétales secondaires. L’Association Mitsinjo a développé l’écotourisme en créant le « Parc Mitsinjo » au niveau de cette station. Le site se distingue par la présence du palmier endémique de la Station Forestière d’Analamazaotra (Ravenea louvelii) qui abrite donc la population mondiale de cette espèce menacée d’extinction.

La particularité zoologique de cette forêt réside dans la présence de l’espèce de lémurien nocturne, Microcebus lehilahitsara qui a été découverte pour la première fois dans cette Station Forestière. C’est aussi un endroit remarquable pour l’observation (surtout nocturne) des amphibiens et reptiles. L’association Mitsinjo dispose  par ailleurs d’un centre d’interprétation, d’une boutique d’arts malagasy et d’une aire de camping.

botique_mitsinjo.jpg

Outre ses trois principaux circuits  (Vahamantsina,  Babakotokely et Tanafisaka), cette  Station renferme également d’autres attractions non moins intéressantes dont l’accro-branche.

L’accro-branche avec Mad’arbre

Mad’arbre est un opérateur touristique travaillant en partenariat avec l’Association Mitsinjo afin de donner aux visiteurs l’occasion de vivre l’expérience unique de la visite canopée et l’accro-branche. Plusieurs points de Mad’arbres se trouvent dans la station forestière. Les activités consistent donc ici à escalader de gros arbres de plus de 20 m de hauteur pour observer la canopée forestière. Des hamacs sont aussi installés sur certains troncs d’arbre.

Le « Hazo tsy fantatra »

Sur la route qui relie la RN2 avec le village d’Andasibe, à 500 m avant d’arrivée à la Gare ferroviaire, une petite piste de 60 m environ mène jusqu’à un grand arbre appelé « Hazo tsy fantatra » ou arbre inconnu. Ce site est formé par un certain nombre de pieds de la même espèce d’arbre. Comme son appellation l’indique, personne n’a jamais pu déterminer de quel arbre il s’agit.

hazo.jpg

C’est un lieu de culte ancestral où l’on voit un autel et de grandes pierres plates à la couleur du drapeau malgache. Sur certains troncs sont écrits des prières et des vœux. Des bougies y sont laissées. Ce Hazo tsy fantatra est aussi imprégné de parfum.

Le Parc à Orchidées

Le Parc à Orchidées est constitué par un lac entouré d’une petite forêt de type dense humide. Sur les troncs d’arbres de cette forêt sont disposées d’une manière plus ou moins naturelle des espèces d’Orchidées.

D’autres orchidées terrestres sont également plantées près du lac. Ici,  les visiteurs sont invités à se promener le long d’une allée des Orchidées depuis le portail et tout autour du lac.

allée_orchidées.png

Le site de Torotorofotsy

Se trouvant à 11 km au nord d’Andasibe, Torotorofotsy couvre une superficie totale de 9600ha dont 1100 ha de marais. L’appellation «Torotorofotsy » vient du nom d’un oiseau qu’on ne trouve qu’à cet endroit : le «torotoroka fotsy» ou Otus rutilus blanc, en voie d’extinction. Outre les quatre marais d’origine naturelle qui sont formés par des alluvions lacustres, il est composé aussi d’une forêt dense humide avec ses plantes carnivores, d’une forêt dite azonale formée essentiellement de plantes rabougris endémiques de Madagascar, ainsi qu’une extraordinaire forêt à Pandanus.

pandanus.jpg

Comme il s’agit d’une zone humide, plusieurs espèces de grenouilles vivent à Torotorofotsy, dont plus particulièrement l’espèce endémique Mantella aurantiaca qui est menacée d’extinction. (Crédit photo : Frank. Vassen www.flickr.com)

mantella.jpg

Les lacs de Torotorofotsy comptent plus de 80 espèces d’Oiseaux dont des espèces rares comme Neijhar, Angaka et Madagascar Snipe. Les eaux du site hébergent également huit espèces de poissons dont quatre espèces indigènes. Parmi ces dernières, une espèce porte le nom d’un ancien président malgache, à savoir Ratsirakia legendrei.

La Réserve privée de Vakona 

Outre les forêts naturelles citées ci-dessus, Andasibe est également connue pour la présence de la Réserve privée de Vakoana, dans laquelle les visiteurs peuvent se promener et observer des animaux, en captivité ou en semi-liberté, caractéristiques de la Région comme les lémuriens, les reptiles, etc. L’autre spécificité de cette Réserve privée est l’existence des îlots aux Lémuriens. Les visiteurs pourront les observer tout en profitant d’une petite balade agréable en canoë.

photo 4 (5).JPG

 

3 réflexions au sujet de « Avez-vous déjà visité tous les sites d’Andasibe? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s