Ecolodge du Menabe, source d’inspiration

Ecolodge du Menabe, source d’inspiration

Avant notre déplacement vers Belo sur mer qui a été l’objet du dernier article de ce blog, nous avons fait des recherches en ligne sur les hôtels disponibles dans cette station balnéaire du Sud-ouest de Madagascar. Belo sur mer compte en effet quelques lieux d’hébergement dont la plupart se sont implantés au bord de la mer. Nous avons opté pour l’Ecolodge du Menabe qui fait d’ailleurs partie des hôtels les plus fréquentés par les touristes dans cette zone. Dans ce billet, je relate uniquement ce que j’ai vu et vécu durant notre court séjour dans cet Ecolodge.

La beauté dans la simplicité des infrastructures

L’écolodge du Menabe se singularise premièrement par ses bâtiments construits essentiellement à l’aide de matériaux locaux, que ce soit pour les ossatures, les murs ou la toiture. Les bois et les fibres végétales sont ici mis en valeur. Vous trouverez donc uniquement ici des infrastructures relativement simples mais loin d’être désagréables.

smart

A l’intérieur des bungalows, les mobiliers sont également très basiques mais propres et assez confortables. L’eau courante est  disponible sous la douche mais sans l’eau chaude. C’est un choix délibéré pour la gestion rationnelle de l’eau, laquelle figure déjà parmi les denrées précieuses relativement rares dans cette zone littorale.

smart

Bien que l’électricité soit disponible 24/24 h grâce aux panneaux photovoltaïques qui alimentent l’ensemble du site, vous ne verrez aucune prise électrique à l’intérieur du bungalow. Pour télécharger votre téléphone, il faut utiliser les multiprises branchées au niveau du restaurant. Cela vous incitera à économiser la batterie de votre  téléphone portable, et par conséquent à vous isoler davantage du monde extérieur. Le Wifi ne fonctionne également qu’au niveau du restaurant, de 6h jusqu’à 21h. 

smart

Un lieu tranquille pour une relaxation totale

Chaque bungalow dispose d’une terrasse dont certaines offrent une vue directe sur la mer. Se prélasser sur les transats en bois et toile de la terrasse, au milieu du jardin et face à la mer, est une détente à l’état pur. Cela vous permettra d’oublier complètement le brouhaha des villes.

smart

Quelques chalets munis de fauteuils confortables sont également érigés face à la mer. Un de ces chalets est même équipé de deux lits, un endroit idéal pour un massage relaxant. Un prestataire externe pratique ici divers types de massage selon votre convenance.

smart

L’environnement est très propre. Les bungalows sont éparpillés au milieu d’un jardin ombragé et l’ensemble du site est adossé à une forêt de mangrove. L’air que vous respirez est donc pur et le bruit est quasi-inexistant. Bref, un endroit idéal pour se ressourcer et surtout se retrouver avec soi-même.

Les pieds dans l’eau

Etant donné que l’Ecolodge s’est installé en front de mer sur une presqu’île, vous pouvez pratiquer la baignade juste devant le restaurant pendant la marée haute. Situé littéralement les pieds dans l’eau, le site offre gratuitement quatre canoë kayak pour ses clients qui sont adeptes de ce type de sport.

smart

A marée basse, le paysage change complètement, et vous avez droit plutôt à une vaste plage de sable blanc jusqu’à quelques centaines de mètres de largeur. Vous avez donc le choix entre faire une petite randonnée sur cette large bande de sable ou juste se relaxer sur la terrasse ou sous les chalets ou encore dans le restaurant tout en admirant ce paysage pittoresque.

smart

Sa position géographique fait également que ce site est très propice à différents types de pêches. En effet, vous pouvez pratiquer ici la pêche au popper, à la traine, ou encore à la palangrotte, et ce en une seule sortie. Pour cela, la vedette rapide de l’écolodge portant le nom de Kalipso peut emmener jusqu’à 4 pêcheurs à bord.

Une table d’hôte très conviviale

Le restaurant de l’écolodge qui offre une vue imprenable sur l’océan, fonctionne à la manière d’une table d’hôte. Pendant notre séjour, nous avons pris les repas ensemble avec les propriétaires du lieu. Le menu est unique à chaque fois et le repas est très copieux notamment pour le diner. Le soir venu en effet, les clients de l’Ecolodge se retrouvent autour d’un bon repas dans une ambiance décontractée, un moment de partage aussi.

smart

Mettant essentiellement en avant les fruits de mer, notamment les gros poissons, le restaurant vous fait découvrir toutes les saveurs d’une cuisine Malgache . L’atmosphère a été  particulièrement conviviale et l’accueil plus que chaleureux. La sérénité est ici assurée. Et si vous êtes un écrivain, un poète ou un artiste, ce lieu tranquille est une vraie source d’inspiration.

smart

2 réflexions au sujet de « Ecolodge du Menabe, source d’inspiration »

  1. Bonjour
    J ai longé ce lodge lors de mon bref séjour à Belo sur Mer en décembre 2019. A noter que j ai emprunté un transport écologique pour le trajet Morondava- Belo ( pirogue à voile pilotée par Jacky et Dada).
    J ai dormi dans un bungalow très accueillant.. Lodge le plus proche du village.
    L’ avancée de la mer contraint l’ Ecolodge dont vous parlez à détruire la plateforme littoral …le platier. ..pour en extraire des pierres et ainsi protéger ses installations….
    J’ ai vu des femmes porter ces pierres, extraites de la plage. Ces pierres représentent des charges très lourdes…et c’ est, au vu de la température à Belo, un travail Inhumain d’ une part pour celui qui détruit le platier à coups de barre à mine et pour ces femmes qui transportent les pierres jusqu au lodge.
    Je me suis posé la question quant au résultat de la destruction du platier de bord de mer. Est- ce bien écologique ?
    Je ne suis pas spécialiste de l environnement marin…cependant construire une muraille et des défenses contre l avancement de la mer en détruisant
    le platier pour protéger les bungalows et autres installations me semble contraire au bon sens et plus particulièrement au label  » Ecolodge  » dont se réclame cet établissement.
    Je précise que ces observations sont celles d’un amoureux de Madagascar..et je le rappelle je ne suis pas spécialiste.. ..Le bon sens ….m’interpelle !
    J ‘ ai comme l ‘ impression d’ une destruction sauvage…non maîtrisée. .non contrôlée et sans autorisation ? . Du court terme…dangereux ?

    J'aime

  2. Bonjour et merci de votre visite sur le blog. Un grand merci également pour votre commentaire. Nous avons aussi pris une pirogue à moteur depuis Morondava pour y aller. Pendant notre court séjour dans cet écolodge, nous n’avons vu aucune femme portant des pierres comme vous le décrivez. Peut-être parce que c’était un week-end. Par contre, nous avons effectivement remarqué les pierres qui servent de protection du littoral. J’espère que le propriétaire du lieu lira cet article et surtout votre commentaire et en tirera des leçons. Encore merci.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s