Ifaty : entre la mer et la forêt de baobabs

Ifaty : entre la mer et la forêt de baobabs

Ifaty est souvent la destination finale des touristes empruntant l’axe Grand Sud après les visites de plusieurs sites touristiques impressionnants répartis sur un long trajet de plus de 900 km d’Antananarivo jusqu’à Toliara comme les parcs nationaux de Ranomafana, d’Andringitra, d’Isalo et de Zombitse Vohibasia ainsi que la ville d’Ambalavao et sa périphérie. La route d’Ifaty étant actuellement en cours de réhabilitation, les taxi-brousses et les voitures légères y passent facilement à partir de Toliara.

photo 1 (30) photo (26)

Situé à une vingtaine de km de cette  ville du soleil, Ifaty fait partie des plus beaux sites balnéaires de Madagascar au même titre que Foulpointe, Nosy Be ou Sainte Marie. Souvent méconnue par les vacanciers malgaches, la splendide plage d’Ifaty est surtout bondée de touristes étrangers qui tombent facilement amoureux de son magnifique lagon protégé par une grande barrière récifale. Cette dernière en limitant naturellement les grosses vagues offre des conditions optimales pour tous types d’activités nautiques. Une bonne baignade dans les eaux turquoises et transparentes suivie d’un bain de soleil sur le sable blanc et fin de la plage d’Ifaty fait oublier facilement les tracasseries et le stress quotidiens des villes.

photo 3 (39) photo 2 (56) photo 3 (52) photo 2 (59)

S’agissant en même temps de la zone de prédilection des Vezo pour la  pratique de la pêche artisanale, leur principal système de production, l’image qu’on retient d’Ifaty demeure cette parade incessante des pirogues à balanciers aux voiles multicolores portées par le vent.

photo 2 (63) photo 1 (39)

Une fois arrivée sur le site, de nombreux plagistes vous proposent allègrement diverses activités allant d’une simple balade en pirogue locale, de la plongée sous-marine, d’une baignade dans les piscines naturelles du lagon, de la visite des villages des pêcheurs,  jusqu’à l’observation des baleines. En effet, le vaste lagon d’Ifaty permet aux plongeurs d’observer une multitude de vies sous marines exceptionnelles, d’où sa grande renommée comme étant l’une des premières destinations de plongée de la Grande île. Pour observer les baleines, il faut aller plus loin et oser faire face aux grandes forces combinées des vagues et du vent. En pleine mer, voir l’agilité avec laquelle les piroguiers règlent la voile en fonction de la direction du vent est phénoménal.

photo 5 (26) photo 5 (29)

La visite d’un village des pêcheurs d’Ifaty donne une grande opportunité aux visiteurs de prendre connaissance, ne serait-ce que pendant une courte durée, de leur mode de vie, de la façon dont ils préparent leurs outils de pêche, et des différents animaux marins qu’ils capturent. Aussi, voit-on toujours dans leurs pirogues des produits aussi variés que les langoustes, les crabes, les oursins, les huitres et une ribambelle de poissons colorés de  différentes tailles. Le bonheur arrive à son comble quand on mange ces produits frais sortis directement de la mer pour le déjeuner après leur rapide préparation par les plagistes. Les spécialités locales comme les langoustes et poissons grillés et les crabes sauces sont non seulement très délicieuses mais à très bons prix.

photo 4 (52) photo 5 (49)

photo 5 (31) photo 5 (50)Outre les activités liées à la plage et la mer, d’autres types d’attractions sont également proposés par les guides locaux tels que l’exploration d’une forêt de baobabs et la visite du village des tortues. Pour ces excursions, oublier les pirogues mais place à la charrette à zébus comme moyen de transport. On traverse donc le village de Mangily pour rejoindre la forêt de baobabs à bord de ce véhicule inconfortable mais loin d’être désagréable, encore un moment inoubliable pour cette destination Ifaty.

photo 1 (36) photo 4 (32)

La forêt gérée par l’association locale se distingue par sa très grande richesse en baobabs de tous âges dont le plus vieux aurait déjà plus de 800 ans. S’étendant sur plusieurs hectares, l’on y trouve des « baobabs amoureux », « une famille entière» de baobabs  et plusieurs centaines d’autres individus ayant des formes particulières. La forêt s’illustre également par l’abondance d’espèces végétales typiques du milieu semi-aride dont celles de la famille endémique des Didiéracées, à laquelle appartient la fameuse « fantsilotse » ou Alluaudia procera.

photo 5 (42) photo 2 (55)

L’autre point touristique de Mangily n’est autre que « le village des tortues ». Comme son nom l’indique, la visite consiste ici à observer les tortues à différents stades de leur développement, allant des jolies petites tortues de quelques jours ou semaines jusqu’à des individus d’une quarantaine d’années.  La Réserve possède une collection de plus de deux milles  spécimens appartenant à deux espèces : la tortue rayonnée Astrochelys radiata et la tortue araignée Pyxis arachnoides. Ce centre d’élevage recueille également les tortues ayant fait l’objet de saisie dans les aéroports ou ailleurs pour les soigner et les maintenir dans de bonnes conditions. Certains individus sont ensuite libérés dans leurs milieux naturels.

photo 2 (58) photo 4 (42)photo 5 (45) photo 5 (40)

En termes d’hébergement, l’offre y est très variée et le coût diverge selon le confort et l’emplacement. En effet, des chambres à bas prix avec un minimum de confort sont disponibles dans le village de Mangily, tandis que tout au long de la plage d’Ifaty sont érigés des hôtels de la gamme moyenne  et de luxe. Avant de quitter Ifaty, il ne faut pas oublier d’acheter les articles de souvenirs en vente sur la plage.

photo 1 (31) photo 3 (50)photo 3 (49)photo 1 (56)

2 réflexions au sujet de « Ifaty : entre la mer et la forêt de baobabs »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s