Magnifique randonnée, d’Ambatondralambo à Ambohimanga

Magnifique randonnée, d’Ambatondralambo à Ambohimanga

L’itinéraire Ambohidrabiby – Ambohimanga d’une longueur de 7,5 km est un des nouveaux produits touristiques de l’ORTANA ou Office Régional du Tourisme d’Analamanga. Ce parcours de randonnée pédestre relie deux collines historiques de l’Imerina. Si Ambohidrabiby est connu pour être le fief du Roi Ralambo, Ambohimanga est considéré comme la Capitale de l’Avaradrano.

Cet article vous raconte ce que nous avons vu et ressenti lors de notre récente randonnée en famille en suivant cet itinéraire. Mais au lieu de commencer la randonnée au Rova d’Ambohidrabiby dont nous avons déjà eu l’occasion de visiter plusieurs fois, nous avons opté pour le village d’Ambatondralambo.

Ambatondralambo se situe à 20km d’Antananarivo sur la RN3. C’est le dernier village à traverser avant d’arriver à Ambohidrabiby, soit une distance de 1km. Ce village abrite un petit auberge portant le nom de « Chez moi ». Outre la restauration et l’hébergement, cet auberge organise aussi des randonnées pour ceux qui souhaitent visiter le site historique d’Ambohidrabiby et ses alentours jusqu’à Ambohimanga.

Cet itinéraire Ambohidrabiby – Ambohimanga est également connu comme étant l’ancienne « Route du Roi ». Vous remarquerez ainsi l’existence de grandes pierres dressées tout au long du parcours, vestiges de cette époque royale.

Après le village d’Ambatondralambo, nous avons traversé des rizières au niveau d’un micro-barrage hydro-agricole. Le paysage est donc ici formé par de rizières, d’un cours d’eau et d’autres champs de culture, sans oublier les collines boisées ou non.

Le chemin continue ensuite par une montée sur une première colline d’où l’on peut déjà avoir une imprenable vue sur le village et la vallée d’Ambatondralambo jusqu’au sommet d’Ambohidrabiby. Le balisage existe pour montrer le chemin, mais il est en partie effacé et imprécis. Le recours au service d’un guide est ainsi conseillé.

Pour faire cette randonnée, il faut quand même avoir une assez bonne condition physique pour pouvoir escalader les collines. La montée est en effet assez raide au début du circuit jusqu’à 1450m. Des petites pauses sont ainsi nécessaires en cours de route. Mais une fois arrivé au sommet, encore à mi-chemin vers Ambohimanga, de nombreuses surprises vous attendent, outre la vue panoramique du paysage.

Nous avons été très surpris d’abord de voir un « ordinateur » fait en béton dans un endroit isolé où il n’y a aucune zone d’habitation. Juste à quelques mètres de là, notre attention a été attiré par les inscriptions sur les deux faces d’un monument monolithe vertical plat, incitant à la culture de la paix.

Après cette crête, nous avons entamé notre descente vers un village appelé Ambohimandroso, avant de remonter sur la colline d’Ambohimanga. D’autres surprises encore plus grandes étaient au rendez-vous sur cette descente, dont cette statue d’un homme quasi-nu qui semble être en train de méditer, isolé sur cette colline.

L’itinéraire est en effet marqué par l’existence de nombreuses statues très surprenantes les unes que les autres. L’on note aussi la présence de deux statues géantes donnant une idée de la taille du fameux « Rapeto », qui selon la légende est un personnage géant à la force herculéenne, capable de traverser tout le pays Merina en quelques instants par de grandes enjambées.

Un peu plus bas, l’on reste stupéfait devant les aménagements qui ont été réalisés par l’association « Les vivants ENJELO ». Vous trouverez ici une statue de Victoire Rasoamanarivo, une grande figure de l’église catholique à Madagascar.

Toujours à ce même endroit appelé « espace de vie Aina », l’on observe un grand rocher surmonté de deux statuettes représentant respectivement la Sainte vierge et la carte de Madagascar. L’emplacement de cet espace sur la colline fait que la vue reste imprenable sur les villages près d’Ambohimanga jusqu’à Antananarivo.

De nombreuses autres fresques se trouvent également sur des rochers situés à proximité, montrant une foule de personnage, notamment des personnalités malgaches et étrangères dont Gisèle Rabesahala, Rakoto Frah, Ban Ki Moon, Kofi Annan, etc.

Nous avons ensuite continué notre descente vers le village d’Ambohimandroso. De là, nous avons remonté vers la colline d’Ambohimanga en passant près de l’église FJKM et du portail de ce village historique de l’Imerina. Ici, il n’y a plus de fresque ni statue, l’on pénètre dans le Rova d’Ambohimanga pour se renouer avec l’histoire.

La randonnée devrait normalement se terminer par la visite à l’intérieur du Rova d’Ambohimanga, mais ce palais est encore fermé à cause de la pandémie. Bref, Ambohidrabiby Ambohimanga est à recommander vivement aux personnes à la recherche d’une magnifique randonnée à la fois sportive, culturelle et de découverte.

Rasamy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s