Avez-vous déjà visité le Lac sacré de Mangatsa?

Avez-vous déjà visité le Lac sacré de Mangatsa?

Le Lac sacré de Mangatsa se situe à environ 18 km au nord de la ville de Mahajanga. Vous pouvez donc y accéder par la route en terre qui mène également vers le cirque rouge et vers Antsanitia. Une fois arrivé sur le site, un guide vous accueillera pour vous accompagner et vous expliquer l’histoire de ce site sacré.

De nombreuses personnes, issues notamment de l’ethnie Sakalava, viennent ici plus ou moins régulièrement pour demander la bénédiction des ancêtres, et surtout pour formuler des vœux en jetant entre autres de la menue monnaie dans l’eau. Une fois leur souhait exaucé, les familles nouent des tissus blancs et rouges autour des arbres sacrés situés au bord du lac.

La première chose que vous allez voir sur le site n’est autre que ces gros arbres sacrés, très respectés par la population locale. Les arbres en question sont entourés de morceaux de tissus en rouge ou blanc. Des drapeaux malgaches y sont également hérissés. Il s’agit d’un lieu d’offrandes où de nombreux malgaches attestent de leurs remerciements. 

Le lac en question se singularise aussi par son eau cristalline très transparente abritant d’énormes poissons de différentes couleurs. Ces poissons qui sont également très respectés par la population vous offrent un spectacle unique. De taille exceptionnelle, les carpes et les murènes qui vivent dans ce petit lac n’hésitent pas à se rapprocher du bord pour manger les bouts de pain qu’on leur lance. Il est en effet interdit de les capturer. 

Les offrandes sont interdites durant les jours « fady », c’est à dire le mardi et le jeudi. Sinon, c’est un endroit idéal pour pique-niquer. Pas loin du lac, vous aurez l’occasion d’observer des lémuriens qui sont libres dans la nature mais aussi des crocodiles en captivité. 

En payant un droit d’entrée de 2 000 Ar, vous aurez en effet accès à la visite du lac sacré et du tamarinier sacré, à l’observation des crocodiles dans un enclos, et à l’observation du gros baobab et des lémuriens.

Notez que ce lac sacré se trouve sur les propriétés de Philibert Tsiranana, le premier président de la République de Madagascar. Selon la légende, « un souverain Sakalava avait autrefois demandé à un guérisseur de soigner son fils. Ayant failli à sa tâche, le roi le bannit alors de la tribu. Pour se venger, ce dernier lança un sort au village et le transforma en lac. Ses habitants furent subitement changés en poissons ».

Rasamy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s