A la découverte de la sublime vallée de Tsaranoro

A la découverte de la sublime vallée de Tsaranoro

La vallée de Tsaranoro est encore peu connue par le grand public malgache alors qu’elle figure déjà parmi les sites les plus fréquentés par les touristes étrangers. D’après les acteurs du tourisme dans ce site, les malgaches vivant à l’extérieur qui passent leurs vacances à Madagascar sont également parmi les premiers visiteurs de Tsaranoro. A travers ce billet, je vous invite à découvrir cette merveilleuse vallée de Tsaranoro, située dans le Sud de Madagascar.

Cette vallée se trouve à 57 kilomètres de la ville d’Ambalavao Tsienimparihy, dont 18 km de piste en terre battue assez difficilement praticable pour les voitures légères à partir de la RN7. La vallée de Tsaranoro est nichée entre d’un côté le massif d’Andringitra auquel appartient le Pic Boby, le deuxième plus haut sommet de Madagascar.

De l’autre côté, vous avez de gigantesques falaises granitiques composées essentiellement du Mont Caméléon et de la fameuse falaise de Tsaranoro à qui la vallée doit d’ailleurs son nom. Le paysage qu’offrent ces immenses dômes de granit est impressionnant.

L’imposante falaise de Tsaranoro est déjà très connue internationalement par les grimpeurs et les amateurs de parapente. Comme un circuit permet d’atteindre son sommet, certains touristes y font du parapente en prenant leur envol sur cette falaise de 800m. Tsaranoro est en effet considéré comme le meilleur endroit à Madagascar pour cette activité avec sa vue panoramique exceptionnelle. 

Juste en contrebas du dôme de Tsaranoro se dresse la forêt du même nom. La visite de cette forêt sacrée constitue le circuit le plus court (deux heures) mais très agréable à faire. Cette forêt rupicole abrite plusieurs individus de Lemur catta ou Maki, le lémurien emblématique de Madagascar.

Outre ces lémuriens, on y observe également de nombreux oiseaux dont des rapaces diurnes. Les grandes fourmilières suspendues à une branche d’arbre y sont remarquables. Cette forêt de Tsaranoro se distingue aussi par la présence des orchidées et des plantes insectivores.

La particularité de cette forêt réside également dans la présence de nombreuses grottes, de différentes tailles. Les histoires de ces grottes sont bien connues par les guides locaux. Si certaines de ces grottes servaient de tombeaux, d’autres ont été utilisées par les dahalo (voleurs de zébus) comme un refuge avant et/ou après leurs assauts. L’observation de deux crânes humains dans l’une de ces grottes constitue un des moments forts de la visite de la vallée de Tsaranoro.

Outre les grottes, le circuit passe aussi par de petites escalades sur de nombreux rochers pour atteindre des sommets d’où l’on peut avoir une vue panoramique de l’ensemble de la vallée ainsi que du massif d’Andringitra en face. Vous avez ici un paysage extraordinaire et unique.

L’on note également tout le long du circuit la présence des « Aloalo » qui marquent le caractère sacré d’un lieu, très respecté par la population locale. Mais contrairement aux belles sculptures en bois comme l’on a l’habitude de voir dans les territoires Mahafaly plus au Sud, il s’agit tout simplement ici d’un rocher surmonté d’une pierre dressée entourée de nombreuses autres pierres alignées à sa base.

Le circuit forêt passe également près d’une petite piscine naturelle où les touristes font une petite pause tout en prenant un déjeuner pique-nique préalablement préparé par le guide accompagnateur.

La visite du village de Tsaranoro constitue la prochaine et dernière étape de ce circuit « Forêt Village ». Cette incursion dans le village vous donnera l’occasion d’en savoir plus sur le mode de vie et les traditions de la population locale.

Outre le circuit « Forêt – Village », d’autres circuits plus longs et plus sportifs sont proposés par les guides locaux, allant de quelques heures à plusieurs jours. Parmi les circuits très prisés par les touristes figure le Mont Caméléon. Cette appellation vient du fait que le sommet de cette grande falaise prend parfaitement la forme d’un caméléon. S’élevant à 1540 m d’altitude avec une dénivellation de 600m, il faut 5 à 6 heures de trek pour y arriver.

La vallée de Tsaranoro est également l’une des portes d’entrée pour visiter le massif d’Andringitra, notamment pour atteindre le Pic Boby cité plus haut. Notez que le Parc National d’Andringitra est inscrit dans le Patrimoine mondial de l’UNESCO. Le circuit passe à travers des villages traditionnels ainsi qu’un écosystème naturel magnifique avec une altitude allant de 700 m à 2658 m. Il faut par contre plusieurs jours pour le faire et prévoir ainsi les matériels nécessaires pour ce genre de trek de longue durée.

Voici le contact du guide qui nous a accompagné dans la vallée de Tsaranoro au cas où vous seriez intéressé: 034 91 060 62.

Rasamy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s