Randonnée à Ambatondradama

Randonnée à Ambatondradama

Ambatondradama est l’un des sites historiques d’Ambohimanga, le berceau du royaume Merina qui se situe à une vingtaine de kilomètres au nord de la ville d’Antananarivo. Un circuit de randonnée passe par ce site sacré, et dont je vous invite à decouvrir à travers ce billet. L’itinéraire en boucle étant entièrement balisé, le recours à un guide accompagnateur n’est pas nécessaire.

La randonnée commence au niveau du principal portail d’accès à la colline royale d’Ambohimanga. Mais au lieu de monter vers le palais, il faut prendre la route qui descend vers le village de Soavinandriamanitra. L’itinéraire balisé passe près du parc écotouristique et culturel de Soavinandriamanitra.

Après ce village, vous poursuivrez votre parcours vers Ambatondradama. En chemin, vous apprécierez le paysage rural caractéristique de l’Avaradrano avec ces vastes champs de culture verdoyants, ces collines boisées et des hameaux formés par des maisons traditionnelles typiques des hauts plateaux malgaches.

De loin sur la route, vous remarquerez immédiatement le village d’Ambatondradama et son site historique. Pour y accéder, il faut d’abord traverser des champs puis un pont en bois surplombant un cours d’eau.  

Ce site sacré qui portait jadis le nom d’Ampamelankeloka (littéralement lieu du pardon) avait servi de lieu de baignade aux Rois Radama et Andrianampoinimerina. En effet, on y trouve une source dont l’eau est d’une pureté naturelle inégalable. De nombreuses personnes issues des quatre coins du pays y viennent actuellement pour prendre un bain voire pour faire des offrandes. La plupart sont munies de bouteilles voire de bidons pour recueillir cette eau qu’elles considèrent comme « sacrée ».

Etant donné le caractère sacré de l’endroit, quelques tabous y sont à respecter scrupuleusement. L’introduction de deux aliments y est par exemple interdite, à savoir la viande de porc et l’oignon. Il en est de même pour le port de chaussures. Le jour de mardi est déclaré « saint » pour les villageois. Le port de vêtements de couleur rouge semble par contre de rigueur. Quelques aménagements y sont observés dont trois chalets et une petite maison (Doany) dans laquelle se déroule le rituel sous l’égide d’un « Mpitaiza ».

Après la visite d’Ambatondradama, votre randonnée se poursuivra vers le village d’Andakana en passant par Mananiera. Ce dernier est connu de par la présence en son sein du vestige d’un grand « hadivory », un lieu qui aurait servi de parc pour élever le troupeau de zébus appartenant au Roi.

Après Mananiera, l’itinéraire suit un petit sentier en pente vers le joli village d’Andakana. Vous passerez ainsi devant l’église protestante d’Andakana, puis à travers deux portails en pierre, typiques de l’époque royale.

Après une dernière montée raide, votre itinéraire de randonnée débouchera enfin sur la cité royale qui est érigée au sommet de la colline sacrée d’Ambohimanga. Vous pourrez ainsi faire la visite de ce Palais avant de prendre votre déjeuner dans le Restaurant du Rova tout en appréciant le spectacle offert par un groupe folklorique local qui s’y produit normalement chaque week-end.

Rasamy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s