Toliara cimetière de projets, ça c’était avant

Toliara cimetière de projets, ça c’était avant

Dans sa rubrique Aménagement & Urbanisme, le blog de Rasamy s’intéresse surtout aux projets d’aménagement en cours, réalisés et/ou en perspective à Antananarivo mais aussi dans les autres Régions de Madagascar. C’est le cas de ce billet qui vous informe sur les projets d’aménagement et de développement aussi bien en milieu rural qu’urbain, déjà réalisés ou en cours de mise en œuvre dans la Région Atsimo Andrefana.

Toliara_ville_blog_rasamy

Pendant plusieurs années, cette partie Sud du pays a toujours été considérée par de nombreux observateurs comme « un cimetière de projets » du fait de la présence d’une multitude de projets qui y ont été financés par divers bailleurs et/ou par l’Etat mais qui dans leur grande majorité auraient abouti à de très faibles résultats voire à aucun résultat du tout pour certains. Les choses semblent évoluer dans le bon sens depuis quelques années. Vous allez comprendre pourquoi en lisant ce billet, lequel est le fruit de mon récent séjour dans cette Région.

 Un projet d’embellissement de la ville de Toliara

Grâce au projet PIC, la ville de Toliara a connu un changement significatif notamment au niveau du jardin de la mer. Le projet a en effet financé les travaux d’embellissement de cet endroit emblématique de la Cité du soleil dans le but surtout d’y promouvoir les activités touristiques.

Pavillon_Toliary_Rasamy

Des jolis pavillons faisant office de lieu de vente de produits artisanaux pour les touristes y sont érigés. L’espace situé derrière ces pavillons a subi une grande transformation pour devenir une aire de repos pour le public mais aussi un site spécialement dédié aux spectacles en plein air. La particularité de ce lieu réside également dans la présence du grand restaurant « Gastro Pizza » qui a ouvert ses portes dans une belle bâtisse située dans ce vaste domaine clôturé.

IMG_9704.JPG

Outre l’aménagement du jardin de la mer, le projet PIC a également réalisé des travaux de réhabilitation d’une partie de la voirie urbaine de Toliara. Il s’agit entre autres de la liaison routière urbaine entre la RN7 et la RN9, la rue vers le port de Toliara, la voie menant à l’aire d’embarquement pour le traversier d’Anakao.

route_toliara_blog_rasamy

La construction du nouveau marché dénommé Bazary Filongoa entre aussi dans le cadre du projet PIC. De même, d’autres nouveaux bâtiments publics ont été nouvellement construits ou rénovés grâce à ce projet, dont le bâtiment de l’Enseignement technique et le bureau de la Chambre de Commerce et d’Industrie.

Un projet d’assainissement de la ville de Toliara

Toliara a bénéficié d’un autre projet appelé PASSAT qui œuvre dans l’assainissement de la ville par la mise en place de bennes à ordures, la dotation de camions de ramassage de ces bennes et surtout la mise en place d’un centre de transformation des déchets.

Centre_déchet_toliara_rasamy

Situé à environ 7km de la ville, ce nouveau centre de stockage et de valorisation de déchets est déjà opérationnel. Toliara est donc la première grande ville malgache dotée d’une telle infrastructure mettant fin à la pratique de décharge sauvage. Une soixantaine de personnes travaillent ici quotidiennement, recyclant les ordures biodégradables et les autres types de déchets comme les plastiques.

Pavé_recyclage_Toliara_blograsamy

Les déchets sont triés en différentes catégories avant d’être transformés soit en compost, soit en briquettes. Des bassins sont aménagés juste à côté du site pour enfouir les déchets non recyclables. Un canal borde les lieux de dépôts d’ordures pour collecter le « lixiviat », le poison liquide issu du phénomène de lixiviation des ordures. Le compost produit est ensaché pour faciliter son transport et sa mise en vente.

Compost_déchet_toliara_blog_rasamy

Le projet de réhabilitation de la RN9

Les travaux de réhabilitation d’une partie de la RN9 reliant Toliara à Morombe sont achevés. Un total de 107km est actuellement complètement bitumé, ce qui rend très facile le déplacement vers l’une des plus belles stations balnéaires de Madagascar, à savoir le site touristique d’Ifaty.

RN9_blog_Rasamy

Si auparavant, il fallait plus de deux heures de temps en voiture pour faire les 30km entre Toliara et Mangily Ifaty, ce trajet se fait actuellement en une quinzaine de minutes. Même les taxis-moto de Toliara, appelés également tuk-tuk n’ont aucun mal à y accéder, au grand bonheur des touristes locaux. Le grand pont de Befandriana Sud, toujours sur cette RN9 est en même temps totalement reconstruit. Les villages traversés par cette route bitumée montrent actuellement un nouveau visage, loin du paysage particulièrement poussiéreux d’antan.

Route_Mangily_blo_Rasamy

Des projets de réhabilitation des réseaux hydro-agricoles

De nombreuses infrastructures agricoles sont actuellement réhabilitées dans cette Région Sud-Ouest de Madagascar dont principalement la prise d’eau de Bevoay dans le Bas-mangoky et celle  de Taheza à Bezaha par le biais du projet Priaso. Celle de Bevoay serait la plus grande prise d’eau de Madagascar en ce moment.

Bevoay_blog_rasamy

Outre les barrages, ces deux projets ont également réhabilité les canaux principaux d’irrigation d’une longueur respectivement de 40km pour Bas-Mangoky et 25 km pour Taheza. Toutes ces infrastructures étant actuellement fonctionnelles, on s’attend à une augmentation significative de la productivité agricole dans cette région dans les prochains mois et années. Ces travaux de réhabilitation touchent également le réseau hydro-agricole de Manombo.

IMG_9662.JPG

D’autres grands projets de développement en cours

Outre l’embellissement de la ville, le projet PIC est aussi en train de financer les travaux de réparation et d’équipement des deux forages utilisés actuellement par la Jirama pour l’approvisionnement en eau de Toliara. Ce projet d’amélioration de la production d’eau consisterait également en  la construction d’une nouvelle conduite maîtresse de 10 km à partir des sites de production de Miary vers un nouveau site de stockage à Antanamitarana.

La ville de Toliara fait également partie des zones d’intervention du PADEVE. Parmi les activités financées dans le cadre de ce programme figure le volet planification urbaine, notamment la mise à jour du Plan d’Urbanisme Directeur (PUDi) de la ville de Toliara. L’étude pour cette révision du PUDi a été lancée au mois de janvier 2018.

Pour terminer, je ne peux pas parler de grands projets en cours dans la Région Atsimo Andrefana sans citer le projet d’exploitation minière actuellement envisagé par la Société Toliara Sands à Ranobe. Soit à une quarantaine de kilomètres seulement de la ville de Toliara.

5 réflexions au sujet de « Toliara cimetière de projets, ça c’était avant »

  1. Merci pour l’information. La première fois que je suis venue à Toliara était en 2004, j’avais de merveilleux souvenirs sur la propreté et de l’ordre dans la ville. Puis,à mes retours en 2013 et 2015, la ville infestait l’insalubrité!!! Là, je suis ravie d’apprendre que Toliara retrouve ses beautés 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ce que je déplore, c’est la disparition des trottoirs au profit des gargotes et autres échoppes, le nombre trop élevé de pousse-pousse-pousse et leur incivilité ce qui rend anarchique la circulation au centre ville

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s